Altruisme et Égoïsme



Je pense que nous sommes tous.tes fondamentalement égoïstes, et qu’il n’existe pas d’altruisme “pur”. Par définition, j’estime que nous cherchons perpétuellement à maximiser notre bonheur. Donc si on définit l’égoïsme comme la recherche de notre bonheur personnel, par définition que nous sommes absolument égoïstes.

Cependant, je pense que nous sommes dotés de mécanismes permettant de “transformer” notre égoïsme en altruisme. Ces mécanismes, nous les appelons empathie, responsabilité, pitié, amour, compassion. Ces dispositifs mentaux et émotionnels ont la spécificité de générer du bonheur/malheur chez nous quand nous en percevons chez les autres. Ainsi, ils rendent véritablement égoïste le fait de prendre soin des gens autour de nous.

J’estime cette distinction indispensable pour apporter de la nuances aux discours qualifiés de “cyniques” ou au contraire de “bisounoursiste”. Une position cynique oublie que notre bonheur égoïste passe beaucoup par le bonheur des gens autour de nous, et les “Bisounours” oublient qu’ils sont aussi égoïstes que qui que ce soit d’autre. Le débat que je trouve intéressant ce trouve bien plus au niveau de la question : “A quel point souhaitons-nous promouvoir les notions d’empathie et de responsabilité ?”


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *